ASTERACEAE
   Taraxacum aphrogenes Meikle

 

  Le nombre d'espèces du genre Taraxacum est sujet à discussion, allant jusqu'à 2000 selon certains. La définition de l'espèce dans ce genre pose problème (également dans d'autres genres comme Hieracium et Rubus), en effet dans de nombreux cas la reproduction se fait par apomyxie, c'est à dire production de graines sans fécondation ni brassage génétique, donnant naissance à des populations qui sont de véritables clones avec des caractères très tranchés et très constants. Certains auteurs admettent que chaque clone est une espèce alors que d'autres regroupent des clones voisins pour constituer une espèce.

  Taraxacum aphrogenes se reconnaît facilement à ses feuilles découpées avec un lobe terminal plus grand que les autres et arrondi, les autres lobes sont de taille différentes alternant des petits et des grands. Les bractées externes du capitule sont peu ou pas réfléchies. Cette espèce se rencontre uniquement sur les rochers de la côte ouest de Chypre.

  

Observation : Chypre (localement abondant).
Native : Endémique de Chypre.